Qu’est ce qu’un ravalement de façade

Que vous soyez propriétaires ou bien locataires, vous serez certainement confronté un jour au ravalement de façade de votre maison. Ravaler une façade consiste à remettre en état les murs extérieurs de votre maison ou de votre immeuble. Le nettoyage de votre façade a un coût élevé et il vaut mieux y avoir pensé en amont plutôt que de se retrouver au pied du mur (les professionnels apprécieront ce jeu de mots).

Qu’est ce qu’un ravalement de façades ? Ravaler sa façade nécessite de réaliser un diagnostic pointu de votre mur pour pouvoir juger du travail à fournir et mener à bien vos travaux de ravalement. Dans tous les cas, il vous faudra :

  • Nettoyer votre façade et la décaper.
  • Rénover et réparer le mur.
  • Traiter le mur.
  • Apporter les dernières finitions.
  • Protéger le mur pour les années à venir.

Quand ravaler sa façade ?

Un ravalement de façade se fait en moyenne tous les 10 à 15 ans. La loi impose d’effectuer le ravalement de sa façade tous les 10 ans pour tous les bâtiments publics et privés. Néanmoins dans les faits, il n’en est rien car souvent l’état général des murs sont sains. Le coût élevé d’un ravalement de façades décourage également de faire ces travaux plus fréquemment.

Obligations légales de ravalement

Périodicité : un ravalement tous les 10 ans

Un propriétaire doit tenir en bon état de fonctionnement la façade et les accessoires apparents de son bien. La loi a prévu une obligation de ravalement tous les 10 ans (articles L.132-1 à L.132-5 du code de la construction et de l’habitation – CCH).

Dans certains cas, cette obligation peut souffrir d’une dérogation.

C’est l’autorité municipale qui est en charge d’établir l’arrêté municipal pour la prescription du ravalement. Cet arrêté doit préciser :

  • le périmètre communal qui est concerné ;
  • la nature des travaux ;
  • le délai pour les propriétaires pour exécuter les travaux.

Il doit aussi y être notifié les obligations légales et réglementaires des propriétaires et des moyens dont dispose l’administration pour les contraindre à faire les travaux.